On apprend. Sur soi, sur les autres, sur le monde, les sciences, la politique, les arts… Et on comprend. Puis on se questionne. Et ça recommence. Sans tomber dans « la GM a changé ma vie », je peux humblement affirmer qu’elle la teinte. […] Au demeurant, de couleurs.

Publicités